Satureja - Sariette

by NATURASOUNDS

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €3 EUR  or more

     

about

Ces huiles essentielles sonores sont à l'écoute gratuite et en vente au bénéfice de nos recherches en phytoneurologie et en musicothérapie botanique®.
Merci pour votre belle participation !

La musique est produite par la plante elle-même.
Elle est enregistrée selon un protocole précis validé par l'équipe bénévole de recherche appliquée du plantarium® dont Frédérique et Jean Thoby en sont les référents.
www.musiquedesplantes.fr

Je l'ai encodée en format .wav avec une fréquence d’échantillonnage de 48Khz en 24 bit et accordée selon les calculs du professeur Marc Henry sur la fréquence de l'eau à 429,6Hz.
Bonne écoute à vous !

Ces morceaux ont été limités à 3minutes30 mais peuvent être proposé dans des versions plus longues et personnalisées. Pour tout renseignement complémentaire, demande de collaboration/partenariat ou autre, merci de m'adresser un message.
contact : renaud@naturasounds.org

--------------------------------------------------------------------------------

Le terme « sarriette » est apparu dans la langue en 1398. Il vient du latin satureia, et certains affirment qu’il ferait référence aux satyres, ces divinités mythologiques de la terre connues pour leur vigueur sexuelle. Selon la légende, elles devaient cette vigueur à la sarriette, présente en grande quantité dans les prés qu’elles habitaient. D’où la réputation de la plante d’être aphrodisiaque.

lyrics

Principes actifs et propriétés

Les fines herbes ne sont habituellement pas consommées en grande quantité. Utilisées comme assaisonnements, elles ne peuvent donc pas procurer pleinement tous les bienfaits santé qui leur sont attribués. Reste que l’ajout de fines herbes aux aliments, de façon régulière et significative, permet de contribuer, ne serait-ce que de façon minime, à l’apport en antioxydants de l’alimentation, même si à elles seules, elles ne peuvent combler tous besoins en la matière.

La majorité des études sur les fines herbes ont été réalisées chez l’animal à partir d’extraits de la plante. L’extrait est utilisé afin d’isoler et de concentrer les principes actifs, ainsi que pour mieux comprendre les mécanismes d’actions. Chez l’humain, il est difficile d’évaluer les effets santé de la consommation de fines herbes puisque les quantités consommées sont généralement faibles.

Antioxydants. Les antioxydants sont des composés qui réduisent les dommages causés par les radicaux libres, des molécules qui seraient impliquées dans l’apparition des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies liées au vieillissement. Quelques chercheurs ont évalué la capacité antioxydante des fines herbes. À l’unanimité, ils affirment que les fines herbes fraîches ont une capacité antioxydante non négligeable, parfois même plus élevée que certains fruits et légumes1-3. Cela démontre qu’effectivement, l’ajout régulier de fines herbes dans l’alimentation contribue à l’apport en antioxydants.

Très peu d’études ont mesuré l’impact de la consommation de sarriette sur la santé. Toutefois, une étude a été effectuée dans le but de déterminer ses principes actifs. Selon les auteurs, le principal composé actif de la sarriette est l’acide rosmarinique4. Ce dernier est un acide phénolique ayant des propriétés antioxydantes.

Cancer. Une étude in vitro a permis de démontrer le potentiel anticarcinogène d’un extrait de sarriette sur des cellules de foie humain5. Il existe plusieurs causes possibles dans la formation d’un cancer du foie, dont le virus de l’hépatite B. Dans cette étude, les chercheurs n’ont constaté aucune protection de l’extrait de sarriette contre le cancer du foie causé par ce virus, ce qui suggère que le mécanisme par lequel l’extrait de sarriette protège les cellules hépatiques est différent de celui par lequel l’hépatite B induit un cancer. Ceci implique également que l’extrait de sarriette ne protège pas de tous les types de cancer et qu’il faudra davantage d’études avant de conclure que la sarriette contribue à prévenir le cancer chez l’humain.

Virus d’immunodéficience humaine (VIH). L’acide rosmarinique6 et la sarriette7 inhiberaient l’activité de l’enzyme VIH-1 intégrase, responsable du transfert (transcription) du matériel génétique du VIH-1 vers celui de l’hôte (humain ou autre). Cette transcription est nécessaire à « l’implantation » et à la multiplication du virus. L’acide rosmarinique aurait un effet synergique avec un médicament inhibiteur de l’enzyme intégrase6, d’où l’intérêt d’effectuer davantage d’études sur cet extrait naturel.

La plupart des études sur la sarriette ont été effectuées à partir d’extraits de cette herbe, ce qui ne reflète pas nécessairement une consommation usuelle. Notons tout de même que des effets antifongiques et antibactériens8;9, anti-inflammatoires et antidouleur10 ainsi qu’antispasmodiques et antidiarrhéiques11 ont été observés avec des extraits de sarriette ou des fractions de cette dernière, comme l’huile essentielle. De plus, certaines études récentes ont démontré des potentiels effets anti-diabétiques et anti-cholestérolémique de même qu’en prévention de la maladie d’Alzheimer de par son contenu élevé en antioxydants 12. Il faut par contre rester vigilant face à ces résultats puisqu’ils ne sont pas le fruit d’études cliniques bien contrôlées et que les quantités consomméesdansles étudessont de beaucoup supérieures à celles en usage courantde lapopulation générale.
Nutriments les plus importants

Voir la signification des symboles de classification des sources des nutriments

Bonne source Fer. La sarriette moulue représente une bonne source de fer pour l’homme. Les besoins de la femme étant plus élevés, elle ne représente qu’une source de fer pour cette dernière. Il est important de se rappeler que le fer contenu dans les végétaux est moins bien absorbé par l’organisme que le fer des produits animaux. Le fer est essentiel au transport de l’oxygène et à la formation des globules rouges du sang. Il joue aussi un rôle dans la fabrication de nouvelles cellules, des hormones et des neurotransmetteurs.

Bonne source Manganèse. La sarriette moulue est une bonne source de manganèse pour la femme. Les besoins de l’homme étant plus élevés, elle ne représente qu’une source de manganèse pour ce dernier. Le manganèse agit comme cofacteur de plusieurs enzymes qui facilitent une douzaine de différents processus métaboliques. Il participe également à la prévention des dommages causés par les radicaux libres.

Source Calcium. La sarriette moulue est une source de calcium. Ce dernier est de loin le minéral le plus abondant dans le corps. Il est entreposé majoritairement dans les os, dont il fait partie intégrante. Il contribue à la formation de ces derniers, ainsi qu’à celle des dents, et au maintien de leur santé. Le calcium joue aussi un rôle essentiel dans la coagulation du sang, le maintien de la pression sanguine et la contraction des muscles, dont le coeur.

Source Magnésium. La sarriette est une source de magnésium pour la femme, ce qui n’est pas le cas pour l’homme puisque ce dernier a des besoins plus élevés en ce minéral. Le magnésium participe à la formation osseuse, à la construction des protéines, aux actions enzymatiques, à la contraction musculaire, à la santé dentaire et au fonctionnement du système immunitaire. Il joue aussi un rôle dans le métabolisme de l’énergie et dans la transmission de l’influx nerveux.

Source Vitamine B6. La sarriette est une source de vitamine B6. La vitamine B6, aussi appelée pyridoxine, fait partie de coenzymes qui participent au métabolisme des protéines et des acides gras ainsi qu’à la synthèse (fabrication) des neurotransmetteurs (messagers dans l’influx nerveux). Elle contribue également à la fabrication des globules rouges et leur permet de transporter davantage d’oxygène. La pyridoxine est aussi nécessaire à la transformation du glycogène en glucose et elle contribue au bon fonctionnement du système immunitaire. Cette vitamine joue enfin un rôle dans la formation de certaines composantes des cellules nerveuses et dans la modulation de récepteurs hormonaux.

Que vaut une « portion » de sarriette?
Poids/volume
Sarriette moulue, 15 ml (1 c. à table)/ 4 g
Calories
12
Protéines
0,3 g
Glucides
3,1 g
Lipides
0,3 g
Fibres alimentaires
2,0 g
Source : Santé Canada. Fichier canadien sur les éléments nutritifs, 2005.

Précautions

La sarriette contient des quantités non négligeables de vitamine K. Cette vitamine, nécessaire entre autres à la coagulation du sang, peut être fabriquée par l’organisme en plus de se retrouver dans certains aliments. Les gens prenant des médicaments anticoagulants, par exemple ceux mis en marché sous les appellations Coumadin®, Warfilone® et Sintrom®, doivent adopter une alimentation dans laquelle le contenu en vitamine K est relativement stable d’un jour à l’autre.

Les fines herbes, dont la sarriette, contiennent de la vitamine K et doivent donc être utilisées comme assaisonnement seulement. Il est conseillé aux personnes sous anticoagulothérapie de consulter un diététiste-nutritionniste ou un médecin afin de connaître les sources alimentaires de vitamine K et de s’assurer d’un apport quotidien le plus stable possible.

credits

released September 22, 2019
Apprêts culinaires

Dans les soupes, potages ou veloutés, ainsi que dans les omelettes et les oeufs brouillés.
Dans les recettes de chou farci.
L’ajouter aux plats de légumineuses pour en faciliter la digestion. La salade de pois chiches ou de haricots verts s’en accommode très bien. On peut aussi en assaisonner une poêlée de petits pois.
Elle est excellente dans les plats de pommes de terre ou de champignons, le riz et, de façon générale, dans tous les ragoûts de légumes.
Elle entre dans la composition de divers mélanges d’herbes, dont les herbes de Provence (thym, marjolaine, romarin, origan, sarriette) et le bouquet garni, façon allemande. En Bulgarie, elle est mélangée avec le thym, le basilic et la livèche. Au Moyen-Orient, elle entre parfois dans la composition du zahtar, un mélange de sumac, graines de sésame grillées, thym, marjolaine, etc., dont on assaisonne le pain avant la cuisson. Elle est également indispensable dans la sauce au raifort.
On l’ajoutera avec parcimonie dans les salades, car sa saveur est prononcée.
La laisser mariner une ou deux semaines dans un bon vinaigre de vin. Filtrer, boucher et se servir du vinaigre pour aromatiser les salades ou déglacer une poêle. Ou la faire macérer quelque temps dans du miel, chauffer, filtrer et embouteiller. Ce miel est excellent dans les infusions.
En assaisonner libéralement les rôtis, les volailles, les poissons et les grillades avant de les mettre au four ou sur le gril, et s’en servir dans les farces. C’est un assaisonnement traditionnel de la truite.
En assaisonner le fromage de chèvre. En France, on fabrique un fromage affiné, dont la croûte est saupoudrée de sarriette.

license

all rights reserved

tags

about

NATURASOUNDS Belfort, France

NATURASOUNDS® est né des recherches de Renaud Ruhlmann (aka RRacine) pour sensibiliser à l'intelligence des végétaux en découvrant par la musique leur communication et leur vertus thérapeutiques.

contact / help

Contact NATURASOUNDS

Streaming and
Download help

Report this track or account

If you like NATURASOUNDS, you may also like: